Un couvre-lit en coton pour sublimer votre chambre à coucher

En plus de l’aspect esthétique, un couvre-lit doit apporter également le confort. Le coton figure parmi les matières qui pourront vous garantir une entière satisfaction avec ses avantages. Pour bien profiter des avantages de votre couvre-lit en coton, il faut tenir compte des détails comme l’entretien, le choix de couleur, etc.

A propos du coton

 

Tout d’abord, parlons du coton. C’est une fibre textile naturelle très utilisée dans le monde. En ce qui concerne l’industrie textile, la filière cotonnière occupe presque la moitié du marché. Depuis le XIXème siècle, l’industrie du coton a connu une flagrante évolution à cause de l’essor de l’industrialisation.

C’est la fibre végétale entourant la graine du cotonnier. Ce-dernier est un arbuste appartenant à la famille des Malvacées, genre Gossypium. Il s’aligne au même titre que d’autres fibres textiles naturelles telles que la laine, la soie ou le lin. Elles ne sont pas à confondre avec les fibres synthétiques conçues à partir des polymères dérivés du pétrole, pour ne citer que l’acrylique, le polyamide ou le polyester.

 

Une brève histoire du coton

 

On a utilisé le coton pour confectionner des vêtements depuis des lustres. Plus précisément, ce sont les Égyptiens qui ont connu pour la première fois cette fibre il y a plus de 12.000 ans avant notre ère. Nombreux archéologues ont découvert des fragments de tissus en coton qui datent de plus de 7000 ans au Mexique. En Inde, des écritures anciennes ont confirmé que le cotonnier a été déjà cultivé là-bas depuis plus de 3000 ans,

En ce qui concerne l’Europe, l’industrie cotonnière ne commençait à développer qu’à partir XIVème siècle. Cette fibre textile a connu un grand succès commercial depuis Barcelone, en passant à Bruges jusqu‘à Gand. En 1664, la Compagnie Française des Indes importait des « indiennes » qui étaient des étoffes de coton peintes. Ces dernières étaient très à la mode à cette époque.

A l’aube du XVIIème siècle, c’est au tour des Américains de se lancer dans ce commerce. Les cotonniers ont été plantés dans les plantations avec des main-d’œuvre à bon marché. Ce sont les esclaves noirs qui ont fourni ce service.

L’année 1764, le célèbre concepteur de machine anglais James Hargreaves a apporté un grand changement à l’industrie cotonnière en inventant la première machine à filer industrielle à multiples fuseaux nommés Spinning Jenny. Ensuite, d’autres machines comme celle pour peigner et  filer créée par Richard Arkwright ont vu le jour.

 

Comment entretenir un couvre-lit en coton

 

Pour bien entretenir un couvre-lit en coton, il faut suive des consignes plus ou moins strictes. Pour le lavage, la température de l’eau doit être respectée avec minutie. En effet, pour les cotons blancs, le mieux, c’est 95°C, pour les cotons de couleur, c’est à 60°C et pour les cotons de couleur foncée, c’est 40°C.

Comme toute autre matière, avec le temps, le coton se ternit. Soyez sans crainte, les suivants sont quelques astuces pour garder leur éclat.

Si vous utilisez une machine :

  • Faites bouillir le couvre-lit en coton avec un citron en entier coupé en morceaux.
  • Mettez la machine à laver à 95°C et y ajouter de l’eau de javel. Pourtant, sachez que ce deuxième procédé est désormais peu utilisé puisqu’il existe des détergents avec des agents de blanchiment comme le percarbonate de sodium, le perborate de sodium, etc.

Si vous lavez à la main :

  • Trempez le couvre-lit dans de l’eau bouillante avec du jus d’un citron. Le lavez et ensuite le séchez.
  • Lavez le linge avec une tasse de liquide pour lave-vaisselle. Ensuite, ajoutez à l’eau pour le rinçage un verre d’eau oxygénée à 30 %.

Pour le séchage, puisqu’il s’agit d’un linge en coton, vous pouvez le sécher avec un sèche-linge. Mais faites bien attention de ne pas dépasser le 80°C pour éviter le rétrécissement.

Pour le repasser, sachez que vous pouvez aller jusqu’à 200°C sur un tissu humide. Il en est de même pour l’envers pour les couleurs plus foncées.

 

Comment choisir votre couvre-lit en coton

 

En ce qui concerne les couleurs, le modèle ou la taille, vous en avez un large choix. Vous pouvez les choisir en fonction de votre style de décoration intérieure. Le plus important, c’est que tout soit en parfaite harmonie dans votre chambre à coucher. Vous trouverez tout ce quil faut faut dans un magasin de linge de maison spécialisé.

Vous pouvez également en sélectionner en tenant compte de la saison :

  • Pour l’automne, optez pour les couleurs comme le châtain clair ou foncé, le bleu pétrole, le vert kaki, l’orange, le jaune moutarde, etc.
  • Pour l’hiver, essayez le bleu marine, le rouge, le noir, le blanc immaculé, etc.
  • Pour le printemps, les couleurs gaies comme le rouge, le fuschia, le vert, … sont idéales.
  • Pour l’été, priorisez les couleurs telles que le bleu ciel, la rose pétale, le noir, etc.

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    Méta

    arnaud Écrit par :

    Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *