L’artisanat d’art Français en pleine essor

Ces dernières années, on assiste à un véritable engouement pour l’artisanat
d’art en France. Les différents évènements attirent les visiteurs, la
profession s’organise, les formations deviennent plus pointues et surtout,
le public achète les produits proposés. Contrairement aux articles fabriqués
en série, ceux conçues par un artisan sont beaucoup plus
personnalisés
. En plus de cet atout, le secteur bénéficie aussi de
conditions favorables à son développement. Faisons le point sur l’essor de
cette activité dans l’Hexagone.

Un petit aperçu du secteur
de l’artisanat d’art en France

Aujourd’hui, les Ateliers d’Art de France, le syndicat professionnel représentant le secteur,

regroupe plus de 6000 artisans. Ses actions améliorent la visibilité
de l’artisanat d’art auprès des différentes parties prenantes.

Selon les informations disponibles, la majorité des membres est constituée de femmes,
environ deux personnes sur trois.

Depuis son lancement en 2013, révélation, la biennale internationale des métiers d’art et de création,
surfe sur une dynamique positive. L’affluence et le nombre de participants
augmentent régulièrement. Plus de 300 exposants ont participé à l’édition de
2017 et plus de 40.000 personnes ont visité les différents
stands
. Le prochain se tiendra au Grand Palais du 23 au 26 mai
2019. L’année prochaine, le Luxembourg sera l’invité d’honneur.

Plusieurs manifestations axées sur l’artisanat sont aussi organisées
chaque année. On peut citer entre autres Première Classe, ID d’Art ou encore
les foires internationales. On peut y acheter des cadeaux ou des accessoires
personnaliser comme les objets en fil
de fer
.

Évolution de la technologie et choix de vie, les
raisons du succès

L’entrée en vigueur de la loi ACTPE
(Artisanat, commerce et très petites entreprises) a boosté le développement
de l’artisanat d’art. Maintenant, sur le plan juridique, il est valorisé en
tant que secteur professionnel. Par ailleurs, sa croissance est stimulée par
une autre tendance, le DIY. Vulgarisé par Internet et les réseaux sociaux,
il contribue à la revalorisation des travaux manuels.

Certains cadres professionnels ont pris un virage à 180°. Après un
travail axé sur la performance, ils ont souhaité explorer un autre monde,
mieux exprimer leur créativité afin de donner un sens à leur
vie
. Beaucoup ont alors abandonné leurs anciens métiers pour fonder
leur entreprise, se consacrer à leur passion et découvrir une autre manière
de vivre.

La demande existe. Maintenant, on souhaite apporter une
touche personnelle à sa décoration. Le succès grandissant des évènements
consacrés à l’artisanat d’art continue à démontrer l’ampleur de la tendance,
il ne s’agit pas seulement d’un feu de paille. Grâce aux
nouvelles technologies, les artisans parviennent à mettre leurs créativités
en valeur à travers leur site web, leur blog, leur compte officiel et leur
boutique en ligne où les clients peuvent acquérir facilement un objet ou
commander un article personnalisé.

Comment
devenir un artisan d’art ?

Outre le talent et la passion,
se lancer dans l’artisanat d’art exige une bonne préparation. Pour éviter
les échecs relatifs à la création d’entreprise, il est important de se faire
accompagner. Commencer par obtenir une qualification est nécessaire. On
recense en France plus de 90 Chambres de métiers de l’artisanat
(CMA),
ils recensent les subventions et les financements
disponibles, les formations relatives aux métiers, au management et les
points juridiques. Plus de 70% des entreprises qui ont contacté ces pôles
sont toujours actives trois après leur création. Ce taux dépasse les
90% quand l’artisan a repris une société déjà existante
. La
présence d’une clientèle fidèle explique en partie ce succès.

Aujourd’hui,
les universités régionales des métiers et de l’artisanat proposent plusieurs
parcours qui permettent de maîtriser les différentes facettes d’un métier.
Les suivre donne droit à un titre et une qualification qui ouvriront de
nombreuses portes. Bien sûr, le talent est important, mais suivre
ces programmes le sublimera
. Maintenant, les diplômes varient du
CAP jusqu’au Master 2.

D’après le Centre de formalité d’entreprise,
environ 300.000 artisans prendront leur retraite dans les 10 prochaines
années, l’artisanat d’art est un créneau porteur, aussi
bien pour ceux qui souhaitent une nouvelle orientation ou ceux qui baignent
dedans depuis qu’ils sont tout petits.

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    Méta

    arnaud Écrit par :

    Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *