Travaux de rénovation : quelles sont les solutions de financements ?

Vous avez envie d’apporter un coup de neuf à votre logement ? Vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation pour agrandir l’espace ou simplement pour améliorer la performance énergétique ? Ce sont d’excellents projets. Mais rénover une maison est souvent un projet d’envergure qui nécessite des fonds plus ou moins importants. Fort heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs formules de crédit permettant aux particuliers de mener à bien leur projet.

Financer les travaux de rénovation avec un crédit à la consommation

Économie d’énergie, agrandissement du logement, accroissement de la valeur du bien en vue d’une vente… plusieurs raisons peuvent vous inciter à réaliser des travaux de rénovation. Dans tous les cas, les travaux peuvent nécessiter une somme d’argent que vous n’êtes pas forcément en mesure de couvrir. Pour financer votre projet, deux options s’offrent à vous : le prêt immobilier ou le crédit à la consommation.

Pour les travaux d’un faible montant, c’est-à-dire inférieur à 75 000 €, les établissements prêteurs vous orienteront automatiquement vers un crédit à la consommation comme le crédit travaux. Le crédit travaux est un prêt personnel qui permet de couvrir les frais nécessaires pour les travaux de rénovation, sous réserve de respecter les conditions d’éligibilité. Il peut être demandé pour financer certains projets de rénovation, comme l’isolation de la toiture, l’installation d’un nouveau système de chauffage… à condition bien sûr de ne pas dépasser le montant maximum de 75 000 €.

L’Éco-prêt à taux zéro pour financer une écorénovation

L’Eco-prêt à taux zéro est un autre moyen de financer certains travaux de rénovation. Il peut être attribué à tous les ménages à condition que les travaux de rénovation aient pour but d’améliorer la performance énergétique des logements anciens. Il peut donc s’agir de l’isolation de la toiture, de l’isolation des murs extérieurs, du remplacement des portes ou des fenêtres, du remplacement du système de chauffage… Si vous réalisez au moins deux de ces travaux, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro.

Puisqu’il s’agit de petits travaux d’amélioration de la performance énergétique, le montant d’emprunt est donc plus ou moins faible. La somme à emprunter ne doit pas dépasser les 30 000 €. La durée de remboursement quant à elle est de 3 ans à 10 ans maximum. L’obtention de l’éco-prêt à taux zéro n’est pas soumise à des conditions de revenus.

L’aide financière de l’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat

Voilà un autre moyen pour financer votre projet de rénovation de logement. Cette aide financière est proposée par l’Agence Nationale de l’Habitat et est accessible à toutes les personnes ayant des revenus modestes et désirant effectuer des travaux de rénovation dans leur résidence principale de plus de 15 ans. Les travaux à effectuer peuvent être une isolation thermique, une rénovation de certains équipements… Le montant maximum du prêt peut monter jusqu’à 30 000 €. Attention, pour obtenir ce prêt. Il faut que le montant des travaux à entreprendre soit supérieur ou égal à 1 500 €.

Le CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Vous êtes propriétaire ou locataire et souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique ? Sachez que le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique est un autre moyen permettant de financer votre projet. Ce crédit d’impôt vous permet de déduire jusqu’à 30 % les dépenses, liées à la main d’œuvre et aux équipements, de vos impôts sur les travaux de rénovation énergétique. Il peut s’agir des travaux d’isolation des parois, de l’achat d’un nouvel équipement pour améliorer la performance énergétique… Le montant des dépenses est plafonné à 8 000 € par personne ou à 16 000 € s’il s’agit d’un couple soumis à imposition commune.

 

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    Méta

    arnaud Écrit par :

    Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *