Fuite d’eau : Qui doit payer les réparations ?

La fuite d’eau était toujours considérée comme étant un problème urgent qui doit être traité très rapidement. En fait, les réparations de celle-ci implique des frais à payer pour la colmater d’une façon définitive et durable. Mais la question qui nous rencontre toujours : Qui paye ces frais, le locataire ou le  propriétaire ? Découvrez la réponse bien détaillée dans cet article.

Dans quels cas le propriétaire paie les frais de réparation d’une fuite d’eau ?

Selon loi n°89-462 qui a été mise en place au mois de juillet 1889, le propriétaire bailleur doit procurer à son locataire un logement qui ne soit pas défectueux. Celui-ci doit être en bon état de fonctionnement et ça ne concerne pas uniquement la plomberie. En fait, avant de signer un contrat de bail, le propriétaire doit être sûr de l’état de son habitation qui doit être conforme à aux réglementations en vigueur.

Ainsi, le propriétaire prendra en en charge les travaux de réparation de la fuite d’eau dans le cas où il est coupable. A titre d’exemple, le propriétaire prendra la charge de la fuite lorsqu’elle est située au niveau d’une conduite d’évacuation des eaux usées qui est inaccessible. De même, si le locataire justifie que le problème existait déjà avant son occupation du logement. Aussi, si la fuite, se produit à cause du mauvais entretien du propriétaire, dans ce cas c’est à lui de payer les charges qui en résulte.

Dans quels cas le locataire paie les frais de réparation d’une fuite d’eau ?

En revanche, dans ce genre de situation, la responsabilité n’est plus à sens unique. Chacun des deux parties a ses droits mais aussi ses obligations. En outre,  le contrat engage le propriétaire mais aussi le locataire dans certains cas.

Dans tous les cas, le locataire du logement doit payer les réparations ainsi que les entretiens réguliers de ses conduites et ses équipements sanitaires qui sont fournis par le propriétaire. Ainsi, toute fuite engendrée par une usure normale des canalisations va-t-être à la charge du locataire. Si la fuite est causée par la négligence du locataire, alors c’est lui qui va payer les frais des réparations.

Les conduites du logement ne doivent pas comporter aucune trace de vétusté ou encore de fabrication qui est douteuse. Le locataire a donc le droit de remplacer les joints défectueux et de s’assurer que l’installation plomberie n’est pas très endommagée avec le temps.

Aussi, le locataire doit payer les travaux qui ont provoqué une transformation du logement et des dégradations sur les conduites.

Si l’installation plomberie ne présentait aucun souci de fonctionnement avant le commencement des travaux, la responsabilité du locataire est engagée.

Qui peut réparer une fuite d’eau ?

La recherche de fuite Paris et sa réparation est une tâche qui n’est pas destinée au amateurs ni aux bricoleurs. C’est une tâche assez compliquée qui est réservée aux bons soins d’un Plombier pas cher Paris 18 qui interviendra rapidement avec les bons outils pour localiser votre fuite d’eau et la réparée d’une façon rapide mais aussi efficace.

Plombier pas cher Paris 18 dispose aussi de toutes les compétences nécessaires qui leur permettent de vous garantir un travail bien soigné et de qualité supérieure qui satisfait toutes vos attentes.

En attendant l’arrivée de plombier pas cher Paris 18, n’oubliez pas de couper l’alimentation en eau, sécher l’emplacement de la fuite et la colmater d’une façon provisoire à l’aide d’un ruban adhésif ou du mastic.  

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    Méta

    Eric Écrit par :

    Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *